Le mot plus long du monde


Ce qui compte, ce n’est pas de savoir combien il est long  #lemotpluslonguedumonde  mais sa signification. Certes, jusqu'à présent, le mot le plus long au monde était celui qui désigne la protéine de la Titine, composée de 189 819 lettres. Son statut de mot est cependant controversé, puisque le nom de la protéine est précisément celui de la Titine, alors que les lettres qui la composent sont la séquence des acides aminés de la protéine elle-même, répétée plusieurs fois. Cela pourrait donc ressembler davantage à une formule chimique qu’à un vrai mot. Cependant il y a une référence claire, alors que de celui-ci qui se présente, on ne peut pas en dire autant. Ce nouveau mot le plus long au monde est composé de 190 419 caractères de la langue italienne. Pour avoir une idée de combien il est réellement grand, si vous deviez développer ses lettres sur la circonférence de la Terre, elles devraient être d'environ 210 mètres chacune,

La raison pour créer un nouveau mot plus long du monde réside dans la nécessité d'offrir à la créativité de l'homme et à sa capacité d'offrir aux choses un sens, une primauté sur ces autres capacités qui lui permettent de ne reconnaître rien d'autre que comment les choses se passent, et qui finissent par créer des monstres: un mot de 189 819 lettres ne peut être qu'un!  Mais les énormes monstres sont annihilés avec des entités de force égale, et voilà donc que le mot le plus long du monde devient ce mot qui, bien qu’il ne veuille rien dire encore, s’enracine dans sa propre absurdité. C’est une invitation à en rechercher le sens plutôt qu’à en proposer un déjà prêt. C’est une façon de susciter l’ingéniosité humaine et de nous dire: "Regardez le sens des choses ne poussent pas sur des plantes comme les figues, mais vous devez cherche-le et crée-le ". Ce nouveau mot plus long du monde est donc un sens potentiel, pas un sens déjà prêt dans la pratique des choses. C'est un défi à l'intelligence, un pari que de nouvelles significations doivent naître, et avec elles de nouveaux sens, de nouvelles sensibilités. Sa signification pourrait finalement être, plutôt que ce qui est réalisé dans une prescription, celle qui est réalisé dans une vision. "Recherchez le sens!" son adage.     

La recherche de cela ne semble pas du tout facile cependant. 190 419 lettres qui font de ce mot un challenger digne d'un énorme monstre lui offrent toutefois l'apparence d'un immense rêve. Par conséquent, ce sens énorme peut être trouvé humainement, non pas tant dans le mot lui-même dans son intégralité, mais dans les 20 000 séquences qui peuvent le diviser sur le plan phonétique, à tel point que, à ce stade, le nouveau mot le plus long du monde aura, non seulement le potentiel d’un sens, mais bien des tous ceux qui le composent, et que lui feront acquérir l’apparence d’un langage réel. Un langage pas de remplacement, mais que de toutes les autres langages il en amplifie l'espace du sens. Ces espaces qui, contrairement aux autres, sont généralement définis comme humains. Donc, si dans le cas de la Titine c’était une justification scientifique à lui garantir un statut de mot, dans notre cas c’est bien la liberté d’expression, c’est la libéralité que l’art accorde à chacun de ses amoureux de  pouvoir inventer et créer de nouveaux mondes et de nouveaux sens, à lui garantir la nécessité d'exister, l'autorisation de se produire dans notre monde.     

Le mot le plus long au monde est maintenant aussi un livre publié par Temperino Rosso Edizioni




zone de téléchargement